standard

Camp d’été pour MNA à Tenero (TI)

07. novembre 2017

Des journées qui resteront gravées dans les mémoires: 30 jeunes du Foyer de la Rosière à Grolley sont partis en camp de vacances à Tenero (TI) du 18 au 21 août. Les 30 mineurs non accompagnés (MNA) âgés de 15 à 20 ans étaient chaperonnés par six collaborateurs d’encadrement de l’ORS et une stagiaire.

Pourquoi l’ORS a-t-elle organisé un camp d’été? La plupart des jeunes du Foyer de la Rosière sont en âge scolaire. Plusieurs semaines de vacances d’été peuvent sembler très longues, et pas seulement dans un foyer pour requérants d’asile. C’est pourquoi quelques collaborateurs de l’équipe ORS ont eu l’idée de ce changement d’air: quelques jours loin du centre et de son quotidien, hors de l’environnement familier et de la routine journalière. Cette semaine de vacances a été une première pour tous les participants. L’équipe d’accompagnement engagée et motivée s’est investie dans la planification et l’organisation du séjour dès le début.

Séjour au centre sportif

Le Centro sportivo nazionale della gioventù (CST) est une installation de l’Office fédéral du sport pour la promotion du sport. Il propose des équipements et des installations de qualité pour pratiquer de nombreux sports: une grande piscine, des courts de tennis et de badminton, des terrains de football et de basketball mais aussi des trampolines géants et bien d’autres possibilités encore. «C’est un lieu idéal qui a permis à ces jeunes de découvrir différents sports et de se ressourcer. Et c’est en même temps, l’opportunité d’explorer une autre région de Suisse», déclare Karim Benseddik, éducateur au Foyer de la Rosière et co-organisateur du camp de vacances.

Dès le début, les jeunes se sont réjouis de l’aventure de ce camp d’été. Même si cela signifie qu’il a fallu se lever à 5 heures du matin le jour du départ. Comme au centre, ils ont dû se plier à des journées structurées au CST. Chaque jour, le groupe se retrouvait à 8 heures pour le petit-déjeuner. Ensuite, les jeunes formaient des groupes pour pratiquer les activités du jour: volleyball, football, billard, fitness et autres sports. Le midi et le soir, tout le monde se réunissait pour le repas, l’occasion pour eux de discuter et de passer en revue les compétitions et les matchs du jour. Les soirées s’achevaient par des promenades en commun ou des soirées à thème autour de jeux de société ou de jeux de rôle, ou encore par une leçon de français. Pas étonnant donc, qu’épuisés par ces longues journées mouvementées et actives, les jeunes se soient couchés tôt. Sauf lors du barbecue au Lac Majeur le samedi soir, que beaucoup ont considéré comme le meilleur moment du séjour. Le groupe a dormi sous de grandes tentes pouvant accueillir chacune 16 personnes. «Les nuits sous la tente ont favorisé une atmosphère particulière et ont renforcé la cohésion du groupe», explique Karim Benseddik.

Des jeunes enchantés

Les jeunes ont été enchantés par le Centro Sportivo. La plupart auraient bien aimé rester plus longtemps. Qu’est-ce qui leur a plu en particulier? «Ils ont apprécié l’effort physique», affirme Marc Boegli, responsable de l’animation sportive au centre. Mais aussi de rencontrer d’autres jeunes passionnés de sport. Le soir en particulier, ils ont pu partager leurs expériences en Suisse avec les autres jeunes visiteurs du centre sportif. Ils ont ainsi eu l’occasion de mettre leur français en pratique. Au cours de cette semaine, les jeunes hommes qui ont passé beaucoup de temps ensemble sont devenus un groupe soudé. Par la même occasion, ils ont appris à mieux connaître l’équipe pédagogique ORS responsable d’eux, et à redoubler de confiance à son égard. Tous les participants aimeraient beaucoup renouveler l’expérience l’année prochaine, y compris ceux qui auront déjà fêté leurs 18 ans d’ici là. «Nous sommes plus que satisfaits de cette semaine», déclare Lisa Alvarez qui faisait partie de l’équipe ORS présente sur place. «C’était une semaine placée sous le signe de l’esprit d’équipe, de la bonne humeur et du plaisir pour tous les jeunes.» Et les relations qu’ils entretiennent entre eux ont été renforcées, tout comme la confiance qu’ils accordent au personnel d’accompagnement.


Le Foyer de la Rosière

existe depuis février 2016. Le centre cantonal accueille aujourd’hui plus de 70 résidents dans deux bâtiments. La plupart d’entre eux sont des mineurs non accompagnés venant principalement d’Afghanistan, d’Erythrée ou de Somalie. Cet hébergement rural dispose d’un grand terrain et un jardin communal y a notamment été aménagé. Le camp d’été à Tenero a eu lieu pour la première fois cette année.


 



ORS Service AG News