standard

Guin: ouverture d’un centre provisoire d’hébergement pour requérants d’asile

28. février 2013

Le Conseil d’Etat du canton de Fribourg a décidé d’ouvrir un centre provisoire d’hébergement pour requérants d’asile dans la commune de Guin.

Cette structure, située dans les locaux de l’abri de protection civile « Leimacker » est prévue pour accueillir une soixantaine de requérants et ouvrira ses portes au 1er mai 2013.

Des structures d’accueil saturées

Les structures cantonales hébergent aujourd’hui quelque 1'500 personnes. Les six centres d’accueil du canton, dont la capacité s’élève à 433 places, foyer de la Poya y compris, arrivent à saturation et la situation de l’hébergement est toujours très tendue. Le remplacement du foyer de Wünnewil, qui fermera ses portes à fin avril 2013, est donc absolument nécessaire.

L’ouverture du centre provisoire de Guin a été abordée en janvier dernier lors d’une entrevue rassemblant notamment la directrice de la santé et des affaires sociales, Anne-Claude Demierre, le syndic de Guin Kuno Philipona, le préfet du district de la Singine Nicolas Bürgisser ainsi que des représentants de la société ORS AG. Dans un deuxième temps, le Conseil communal in corpore a été approché début février. A l’issue des discussions qui se sont déroulées dans un esprit constructif et serein, le Conseil communal s’est montré réceptif, mais a toutefois précisé ses conditions, notamment le nombre maximal de personnes accueillies et la durée d’ouverture. La capacité de l’abri PC « Leimacker » est de 128 places, mais il est prévu d’y installer un maximum de 60 requérants d’asile jusqu’à fin 2014.

Un nombre de demande en augmentation

Le nombre de demandes d’asile déposées en Suisse en 2012 a augmenté de manière considérable, comparaison faite avec 2011 (+ 24 %). Ce sont en effet plus de 28’000 demandes qui ont été enregistrées, contre 22'500 en 2011. Pour 2013, l’Office fédéral des migrations table sur un nombre aussi élevé de demandes qu’en 2012.

Le canton de Fribourg, qui se voit attribuer 3.3% des demandeurs d’asile, en a accueilli 933 en 2012, contre 709 en 2011 (+ 31%).

La population de Guin a été informée aujourd’hui par le biais de son bulletin communal. Les habitant-e-s de la commune sont invités à une séance d’information le jeudi 14 mars prochain au Podium de Guin, à laquelle participeront entre autres les conseillers d’Etat Anne-Claude Demierre et Beat Vonlanthen, ainsi que le préfet de la Singine Nicolas Bürgisser et le syndic de Guin Kuno Philipona.

A la recherche d’une solution pérenne

Le Conseil d’Etat s’est fixé comme objectif une répartition équitable des requérants d’asile sur le territoire fribourgeois. Depuis plusieurs années, des recherches sont effectuées en vue de trouver un emplacement durable dans les communes des districts de la Veveyse, de la Singine et du Lac, puisque ces districts n’accueillent pas de centre d’hébergement. Malgré de nombreuses démarches, aucune solution pérenne n’a pu être trouvée jusqu’ici.

Le canton de Fribourg dispose de quatre centres d’hébergement pérennes pour les requérants d’asile (dans les districts de la Sarine, de la Broye et de la Gruyère), d’un centre provisoire à Wünnewil et d’une structure « bas seuil » pour les requérants d’asile déboutés au Foyer de la Poya en ville de Fribourg.


Contact

DSAS, Anne-Claude Demierre, Conseillère d’Etat, T +41 26 305 29 04 (16h30 – 17h15)
Commune de Guin, Kuno Philipona, Syndic, T + 41 79 213 78 46  (11h00 – 12h00 ou 13h15 – 14h30)

DSAS, François Mollard, Chef du service de l’action sociale, T +41 26 305 29 90 (11h00 – 13h00)

Communication

DSAS, Claudia Lauper, Conseillère scientifique, T +41 26 305 29 02, M +41 79 347 51 38

 



ORS Service AG News